Logiciel open source de calcul numérique

Passer au contenu principal

Une boîte à outils Scilab pour prédire l'entartrage dans les circuits de refroidissement des centrales nucléaires équipées de tours aéroréfrigérantes et son couplage avec OpenTURNS

Par Michaël Baudin et Sophie Rapenne, EDF

Le logiciel Cooliss, développé à EDF, est basé sur des bilans matière et peut prédire l'évolution des états physico-chimiques dans les différents compartiments du circuit de refroidissement en fonction des conditions d'exploitation et donc, in fine, l'entartrage global du circuit.  Cet outil de recherche propriétaire est fondé sur plusieurs logiciels Open Source. Il utilise un simulateur Xcos et PhreeqC pour le calcul de chimie de l'eau dans les différents compartiments du circuit (spéciation chimique, pH et indices de saturation). Ce modèle est entièrement basé sur des considérations théoriques. Afin de caler ce modèle théorique, Scilab est également utilisé pour réaliser une optimisation numérique qui permet de trouver les paramètres qui s’ajustent le mieux aux données. Dans le but d’évaluer l’impact des incertitudes sur la simulation, l’outil a été connecté à OpenTURNS, un logiciel de propagation et de quantification des incertitudes. Sophie Rapenne, Michaël Baudin, Eric Demay, Khalil Shakourzadeh, Alberto Pasanisi, Olga Alos-Ramos, EDF R&D

   

Présentation non-disponible pour des raisons de confidentialité